HIT IMPORT

SAMEDI 22 AVRIL – DISQUAIRE DAY – 11 RUE DE LEPANTE

Le Pilier

Le shop n’a pas vraiment changé depuis sa création en 1980 et s’est toujours posé en novateur. Sur la méthode d’abord : en 1980, importer de l’alternatif est complètement inédit en France où la vente par correspondance n’apparaît qu’en 1982. Dans ses jeunes années Hit Import est le rendez-vous de tous les « Metaleux » de la Côte d’Azur, on y achète les premiers albums de Motorhead et d’Iron Maiden pour ne citer qu’eux. Et lorsque Metallica vient jouer en Nice en 1984 au théâtre de Verdure, les membres du groupe n’hésitent pas à venir faire les malins dans les locaux mythiques de « HIT ».

Depuis 20 ans Ludo(vic) est toujours là pour sourire aux clients, conseiller, faire tourner les vinyles sur les platines et bien sur vendre le produit.

Hit Import, c’est quoi l’histoire ? 

« HIT » ca commence en ’80. C’est avant tout l’ambition de Jean-Paul qui est aujourd’hui le patron. On le voit passer en coup de vent là mais l’import c’était son idée. Ca s’est construit sur les mouvements du Hard Rock et du Heavy Metal. Trouver des albums de Metal américain au début des années 80 c’était la guerre pour les jeunes et Hit Import est devenu une référence.

« HIT sera toujours une référence et a surtout trouvé le moyen de s’ouvrir à tous les horizons possibles, non ? »

Ca a évolué vers tous les styles musicaux c’est vrai. Aujourd’hui tu le vois dans les bacs on a du Hard Rock comme avant, mais aussi de l’Electro, du Dubstep, de la Drum & Bass… Ca va aussi dans le Goth, le Metal Extreme. Rien ne nous échappe.